LA SIXIÈME EXTINCTION MASSIVE A COMMENCÉ

01/09/2015

L'érosion du vivant s'accélère avec une rapidité jamais vue. Les scientifiques craignent désormais pour la survie de l'espèce humaine.
Cette fois, c'est une certitude. L'humanité va affronter un problème plus grave que le dérèglement climatique : sa propre survie. Après plusieurs alertes lancées par les scientifiques depuis quelques années, une étude franco-américaine publiée cet été dans la revue « Proceedings of the National Academy of Sciences » (PNAS) révèle qu'au moins 7 % de l'ensemble de la faune terrestre connue se serait déjà éteinte sous l'action de l'homme depuis le début de la révolution industrielle. Jusqu'à présent, le registre de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui fait référence, admettait que « seulement » 1,3 % des espèces les plus menacées d'extinction avaient effectivement disparu. Au cours des dernières décennies, révèle l'étude, le rythme de disparition de la faune et de la flore a été, selon les espèces, « de 10 à 100 fois supérieur à la cadence de l'extinction naturelle » constatée par les scientifiques sur une période de 500 millions d'années, qui est d'une espèce sur un million chaque année.


Lire l'article en entier


Commentaires

Ajouter un commentaire